Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Traces de l’histoire de notre village

AILLANT EN 1641

Le centre bourg entouré de ses remparts qui ont donnés place aux promenades. On voit le Tholon qui coule au pied de l’enceinte. Cette vue extraite de la toile  » La Vierge à l’enfant protectrice d’Aillant«  est visible en l »église

ALLEE DE LA PROMENADE DES ANGLAIS

Nom donné à cette rue empruntée pendant la guerre pour la promenade nocturne de parachutistes anglais cachés par les résistants dans une ferme voisine. Elle est le témoin d’une activité soutenue de la résistance en Aillantais. voir page « Chemins de randonnée » -> les chemins de la résistance

RUE DRANEM

DRANEM  (1869-1935) a passé sa jeunesse dans la rue qui porte son nom, au hameau de « la rue Neuve ». De son vrai nom Charles Armand Ménard, est un chanteur troupier qui eût un grand succès populaire, national, au début du 20° siècle. Son répertoire de chansons simplettes (et souvent scabreuses) a fait de lui une des vedettes les plus populaires du café-concert.

VOIE ROMAINE

Elle était un axe secondaire (de la voie Agippa) reliant Joigny jusqu’aux environs de Pourrain. Sa construction date des tous premiers siècles après JC, mais elle semble avoir des origines beaucoup plus lointaines (néolithique). Ce chemin desservait les ocreries et les ferriers de la région.

LES PROMENADES

Les promenades, double rangées de tilleuls cernant le centre bourg, sont situées à l’emplacement des anciennes fortifications du village.

LA LEGENDE DE GARGUENTUA

Pour la petite histoire, connaissez-vous la légende suscitée par ce relief vallonné ? « Vexé de ce que les gens de Joigny l’eussent régalé de mauvais vin, Gargantua, décida de les supprimer en les enterrant. Il prit une motte de terre dans un pays où le sol était particulièrement gras, puisqu’il y empâta ses sabots. Voulant se décrotter et se baissant pour le faire, les bretelles lui lâchèrent; la hotte bascula, vida son contenu, ce fut le Mont Tholon. D’un sabot nettoyé naquit le Gros Mont et de l’autre le Petit Mont.   http://www.yonne-89.net/Gargantua_et_Montholon.htm

LES RUELLES DU THOLON ET DU LAVOIR

Les ruelles qui traversaient le bourg d’Est en Ouest,  permettaient à  nos anciens de lutter contre les incendies en y faisant acheminer des seaux d’eau à la chaine depuis le Tholon jusqu’au boulevard du levant. Il en subsiste quelques tronçons : les ruelles du lavoir, du Tholon et celles dans le prolongement des rues du puits et du trianon.

LE TACOT

L’ANCIENNE GARE

De 1902 à 1946 le petit train sillonnait notre belle vallée  à la vitesse de 25 km/h. La ligne fut fermée temporairement du 1/1/1939 au 15/10/1942. (en savoir + : rechercher tacot Joigny – Toucy)

LE THOLON

Cette rivière qui traverse notre bourg était une source d’énergie pour les moulins installés le long de son cours. Aujourd’hui, on y pêche la truite.

RUE DES FORGES

C’est la plus ancienne rue d’Aillant

L’ANCIENNE RUE DU PRETORIUM

Cet espace situé entre la rue Saint Martin et la Place du marché aux veaux est dénommé « ancienne rue du Prétorium » sur les plans cadastraux du début du XXème siècle. Un prétorium est le lieu où s’exerçait la justice et/ou le commandement romain.

Contact